Le secteur de la distribution automobile vit de nombreux et profonds changements depuis plusieurs années, entre concentration des investisseurs, impact du digital dans le parcours client ou développement du multimarquisme, c’est-à-dire le regroupement de plusieurs marques dans une même concession. La transition vers le véhicule électrique est l’une de ces mutations, dont les concessionnaires automobiles sont acteurs, mais qui soulève aussi pour eux de nombreux défis, et notamment celui de la recharge.

Pour répondre à ce défi dans sa concession Peugeot Citroën DS de Bourg-en-Bresse, le Groupe Bernard, l’un des principaux groupes de distribution automobile français, a choisi le cube de puissance Eiko. Découvrez le témoignage des acteurs du projet.

Le Groupe Bernard : un acteur majeur de la distribution automobile à la stratégie RSE ambitieuse

Le groupe Bernard est un des principaux distributeurs automobile et poids lourds en France. Nous comptons 3100 collaborateurs, 128 établissements et avons vendu, en 2023, plus de 70 000 véhicules neufs et d’occasions.

Damien Bret, Directeur de la concession Peugeot Citroën DS à Bourg-en-Bresse

Dans le cadre de sa stratégie RSE, le groupe de distribution automobile s’est fixé l’objectif d’atteindre la neutralité carbone d’ici à 2050, et développe de nombreuses initiatives pour y parvenir. Ainsi, l’entreprise centenaire réalise des travaux de modernisation énergétique à l’occasion de rénovations de ses sites ou de regroupements de marques dans un même lieu.

C’est spécifiquement le cas de la concession de Bourg-en-Bresse, un site historique Peugeot, dont les travaux viennent de s’achever après un an de rénovations et l’intégration de 3 nouvelles marques.

Le Groupe Bernard engage chaque année de nombreux projets dans le cadre de la stratégie RSE, notamment sur le volet social et environnemental, avec des installations de panneaux solaires et des travaux de modernisation énergétique, aussi bien dans les vitrages que l’isolation, ou la GTB. La concession Bourg-en-Bresse a entamé il y a quasiment un an une rénovation complète, c’est un site historique Peugeot sur la ville de Bourg-en-Bresse. Aujourd’hui, on a intégré les marques Citroën DS et la marque MG depuis peu. On vient d’achever nos travaux aussi bien en intégration de marques dans les différents halls avec les exigences de chaque constructeur et on a aussi pu bénéficier d’une modernisation énergétique pour rendre la concession la moins énergivore possible.

Damien Bret, Directeur de la concession Peugeot Citroën DS à Bourg-en-Bresse

La recharge en concession automobile : différents besoins qui coexistent

Les tendances du marché montrent une adoption croissante des véhicules électriques. En 2023, les immatriculations de ces véhicules représentaient 26,5% des parts du marché en France et plus de 21% en Europe, enregistrant ainsi une croissance de 18% par rapport à 2022. L’Union Européenne vise à interdire la vente de véhicules thermiques d’ici à 2035, plaçant les concessions automobiles au cœur de cette transition.

En effet, ces dernières sont non seulement responsables de la vente de ces nouveaux véhicules, mais doivent également pouvoir garantir la recharge des véhicules à vendre, ainsi que proposer un service de recharge aux clients de passage. La complexité d’une concession automobile est donc d’avoir un service de recharge adapté à ses différents besoins, entre les véhicules d’essai, d’occasion, de location ou ceux des clients et des visiteurs.


Au sein d’une concession, nous avons plusieurs besoins de recharge sur le parc essai, le parc véhicule d’occasion ainsi que le parc clientèle. Le besoin s’identifie avec une recharge lente, donc des bornes de faible puissance. Le dernier besoin est celui de l’atelier sur des véhicules en réparation, où le besoin demande une recharge plus rapide. Les enjeux dans l’automobile et au sein même des concessions sont généralement similaires en termes de contraintes, mais également de besoins.

Jérémy Robert, Chargé de transition énergétique au sein du groupe Bernard

Les concessions automobiles ont donc des besoins variés en matière de recharge qui peuvent, pour la majorité d’entre eux, être satisfaits par des bornes AC à faible puissance. En effet, les véhicules d’essais et les véhicules d’occasion restent stationnés sur de longues plages horaires et nécessitent davantage un biberonnage quotidien que des sessions de recharge rapide.

Néanmoins, couvrir ces besoins variés nécessite de multiplier les points de charge sur le site et les projets se heurtent souvent aux limites techniques du bâtiment, ou plus spécifiquement, à celles de l’infrastructure électrique existante.

Installation de bornes de recharge dans une concession automobile : la question de la puissance et des travaux

L’enjeu principal sur ce projet a été la réalisation des travaux dans un délai assez rapide, mais aussi la puissance nécessaire pour fournir l’énergie aux bornes. Ce besoin de puissance supplémentaire nous aurait obligé à augmenter notre tarif, ou à rajouter un tarif jaune au sein de la concession, ce qui entraîne des délais et des coûts supplémentaires.

Jérémy Robert, Chargé de transition énergétique au sein du groupe Bernard

Le principal défi lors de l’installation de bornes de recharge dans une concession automobile réside dans le manque de puissance électrique du bâtiment. Ce déficit nécessite généralement un génie électrique important, notamment en installant un nouveau point de livraison pour soutirer ou injecter de l’électricité. 

L’aspect financier rentre lui aussi bien souvent en compte : avec l’installation de nouveaux points de charge et la quantité de puissance nécessaire à délivrer, les concessions automobiles doivent souscrire un nouvel abonnement dans un tarif supérieur. Ces démarches rallongent les délais et augmentent les coûts du projet d’installation de bornes de recharge.

Par ailleurs, les besoins en points de charge se situent en différents endroits de la concession automobile, qui plus est dans le cas d’un site multimarque. En effet, les besoins des concessions automobiles sont variés (véhicules d’essai, d’occasion, de clients ou de visiteurs) et nécessitent plusieurs bornes de recharge, avec au moins une borne dédiée par usage.

De cette situation résultent habituellement des travaux de terrassement importants, pour installer les fourreaux et faire passer les câbles d’alimentation permettant de relier le TGBT aux bornes.

Néanmoins, des solutions innovantes existent et permettent de répondre aux défis des concessions en matière de recharge et de consommation énergétique. C’est le choix fait par la concession de Bourg-en-Bresse en installant, sans terrassement et sans augmentation de puissance, le cube Eiko et 24 points de charge.

24 bornes de recharge pour la concession de Bourg-en-Bresse

En choisissant Eiko pour sa concession de Bourg-en-Bresse, le groupe Bernard a pu déployer 24 points de charge en différents lieux de son parking, en limitant considérablement les travaux et la puissance nécessaire.

Le projet au sein de la concession était d’installer 24 points de charge. Pour répondre à ce besoin et à la contrainte du manque de puissance au sein de la concession, nous avons décidé d’installer le cube Eiko. Ce cube comprenant un stockage de 100 kWh d’énergie est raccordé au TGBT de la concession en 40 ampères, ce qui nous a permis d’éviter de rajouter un nouveau tarif et un PDL dans la concession.

Jérémy Robert, Chargé de transition énergétique au sein du groupe Bernard

Le cube Eiko est raccordé au réseau électrique avec un seul câble, à une puissance de 27kW. Cette alimentation unique permet de recharger les 100kWh des batteries de stockage pendant la nuit. En journée, Eiko distribue cette énergie sur les points de charge en boostant la puissance en sortie.

Par ailleurs, l’installation de la solution se fait hors-sol, sans terrassement, grâce à l’Eikolink, son système d’interconnexion. Cette solution modulable et non intrusive a permis de déployer rapidement les 24 points de charge, sur les emplacements souhaités, sans recourir à des travaux de VRD trop importants.

Eiko : une solution innovante et évolutive

Nous avons aussi choisi Eiko pour son caractère innovant, à savoir l’utilisation de batteries de seconde vie issues de l’industrie automobile. Un autre avantage du cube est son évolutivité au fil des années : si nous commençons avec 10 points de charge au sein même d’une concession, on peut le faire évoluer jusqu’à une vingtaine de bornes.

Jérémy Robert, Chargé de transition énergétique au sein du groupe Bernard

Grâce à son système d’interconnexion entre les bornes et son installation hors-sol, l’augmentation du nombre de bornes de recharge se fait en quelques jours, sans travaux et sans puissance additionnelle. Cela offre une flexibilité et une rapidité de déploiement inédite pour répondre aux besoins de recharge croissants des concessions automobiles.

Nous ne sommes en effet qu’au début de l’électrification du parc automobile. Les besoins en recharge vont croître mécaniquement dans les années à venir, nécessitant l’installation de nouveaux points de charge.

Aides financières : la prime ADVENIR, toujours disponible pour les concessions automobiles

Afin de soutenir les concessions automobiles dans l’électrification de leurs sites, une aide à l’installation de points de charge a été mise en place dans le cadre du programme ADVENIR. Les professionnels des services automobiles sont éligibles à cette aide pour l’installation de bornes pour leurs flottes et leurs salariés, mais également pour celles accessibles au public et Eiko est éligible à l’obtention de cette prime.

Pour en savoir plus, visitez la page dédiée du programme ADVENIR.

borne-recharge-entreprise-lieu-de-travail
borne-recharge-entreprise-lieu-de-travail
recharge-flotte-livraison

Votre projet sur-mesure

Chaque parking est différent.

Chaque client a ses propres usages de la recharge.

C’est pourquoi nos solutions sont modulables et évolutives, pour que votre infrastructure de recharge réponde parfaitement, et en tout temps, à vos besoins.